Latex Naturel Talalay

Latex
naturel
Talalay

Le procédé Latex Talalay selon Nation Literie

Un latex haut de gamme, précis, technologique, au service du confort

Nature, technicité et générosité se rencontrent pour donner naissance à la Ligne Suprême. La nature nous offre le lait d’hévéa qui, soumis à un procédé de fabrication particulier, le procédé TALALAY, développe des propriétés uniques : grande élasticité, précision de couchage égale au lit à eau, perméabilité à l’air et à l’humidité grâce à la structure cellulaire ouverte, panel de fermeté très étendu. Selon nos recherches en laboratoire, le TALALAY utilisé en épaisseur importante de plus de 24 cm, permet une précision de couchage inégalée pour un confort exceptionnel.
Latex naturel nation literie
8 recolecci¢n

Quelles sont les qualités propres au procédé TALALAY ?

Produit extrêmement durable et résistant avec un excellent indice de confort grâce à une élasticité constante unique (cellule ronde et homogène). Perméabilité à l’air et à l’humidité grâce à la structure cellulaire ouverte. Pas d’utilisation d’additifs inactifs donc aucune déperdition des propriétés uniques du latex

Quelles sont les étapes de la fabrication du Latex Talalay ?

 

  • 1 – Le mixage: Différentes matières premières de haute qualité sont mélangées, ensuite mixées avec une certaine quantité d’air afin d’obtenir un mélange homogène et légèrement mousseux. Aucun additif inactif n’est ajouté à ce mélange.

 

  • 2 – Remplissage du moule: Le latex est déversé dans un moule en aluminium « pincore », le moule est partiellement rempli, de 30à 60%, proportionnellement à la portance voulue du produit final. Le moule est à une température d’environ 15°C

 

  • 3 – Aspiration sous vide: Le couvercle du moule est fermé et le latex se répand complétement dans le moule par une aspiration sous vide. Ceci garantit une répartition homogène du latex.Durant l’aspiration sous vide, les cellules d’air présentes dans le mélange de latex grandissent en une structure cellulaire uniforme. La formation de cellules rondes permet une meilleure portance

 

  • 4 – Congélation: Le moule est amené rapidement à une température de -30°C. La congélation va provoquer l’éclatement des cellules d’air contenues dans le latex, ce qui assure une structure ouverte et donc une excellente perméabilité à l’air. En gelant le latex, la préservation des cellules rondes est également garantie.

 

  • 5 – La gélification: La gélification est la fixation chimique des cellules. Celles –ci est réalisée par l’introduction d’un mélange inoffensif de CO2 et d’air dans les cellules.

 

  • 6 – Pré-vulcanisation: Le moule est amené à une température de 115°C, le latex prend alors une forme solide et est facilement retirable du moule.

 

  • 7 – Lavage: La structure est lavée, ce qui permet d’augmenter la durabilité et de maximiser la durée de vie du latex

 

  • 8 – Séchage et Vulcanisation: Le bloc de latex, retiré du moule est séché puis va passer dans le tunnel de post-vulcanisation (85°C) pendant 8 heures. C’est pendant cette phase que le matériau acquiert véritablement toutes ses propriétés.

 

  • 9 – Vérification: Inspection de la structure et test de dureté des noyaux. Des poids sont appliqués sur la structure pour tester son élasticité.

 

Disponible en déclinaisons de plus de 10 conforts dans la ligne Suprême